Vannes
Sport
Par Vilboux Laurent
Publié le 18/01/2020 à 17:45

Election à la Fédération Française de rugby - « Le rugby vit au-dessus de ses moyens »

Candidat à la présidence de la Fédération française de rugby, Florian Grill porte un projet aux antipodes de la politique de Bernard Laporte élu en décembre 2016. Face au candidat, non encore officiel, à sa réélection, le Président de la Ligue ile-de-France, invite l'ovalie française à cesser de vivre au-dessus de ses moyens.


Il a ses soutiens : Jean-Marc Lhermet, Eric Champ, Jean-Claude Skrela, Fabien Pelous ou encore Serge Blanco pour ne citer que les personnalités. Un programme, regroupé en « seize chantiers » pour favoriser la relance du nombre de licenciés et aider les clubs et bénévoles.


Derrière sa bannière « Ovale Ensemble », sous-titrée « Des bénévoles qui servent le rugby », Florian Grill, de passage à Vannes vendredi, porte un projet pour « retrouver nos valeurs et redonner du sens à notre rugby ».


« Plus unis, plus forts, plus sûrs, plus ouverts » son rugby et son programme sont surtout le contre-pied parfait de l'actuelle politique portée par Bernard Laporte si l'on en juge celui qui entend porter la voix des 1900 clubs amateurs de France.


Dénonçant « l'augmentation de 12 millions d'euros de la masse salariale (de la Fédération ) » depuis l'arrivée de Bernard Laporte, et sa mise « en péril  (…) quand on dépense l'argent qu'on n'a pas », Florian Grill, qui fait du développement de la pratique du rugby à l'école un des axes forts de son développement, insiste pour que la Fédération revoit ses priorités.


« Le rugby vit au dessus de ses moyens (…) C'est une économie qui est malsaine. Je pense que c'est une erreur et (cette position en fait) une vraie différence par rapport à la stratégie de Bernard Laporte, qui construit un petit peu sur du sable, avec le risque que le château de cartes s'écroule. » Partisan d'un assainissement de « l'ensemble du modèle », Florian Grill en appelle à une rupture avec la gestion initiée depuis 2016.