Fort-de-France
Société
Par CONCY Cédric
Publié le 15/04/2021 à 18:47

Le 13H de viàATV du 15.04.2021

Le 13H sur viàATV, c'est un point complet à la mi-journée sur l'actualité locale et nationale, du lundi au vendredi



INFO 13H ( 15 Avril 2021)




COVID-19 :  2 semaines après la mise en place d’un couvre-feu en Martinique, les chiffres du nombre de cas de covid-19 ne sont toujours pas bons. On l’a vu mardi dernier avec 862 nouveaux cas et 7 décès de plus, le préfet entend donc durcir le ton afin de faire face à cette épidémie. Stanislas Cazelles prendra la parole cet après-midi 16h30, une conférence de presse à suivre en direct sur viàATV et notre page Facebook. Le préfet pourrait annoncer un confinement partiel ou total ? D’autres pistes pourraient également être à l’ordre du jour comme la fermeture des commerces dits non essentiels ainsi que le retour des attestations de déplacement. C’est en tout cas les échos des échanges que Stanislas Cazelles a eu avec les élus ainsi que des représentants du monde économique. Plus de précisions cet après-midi lors de l’allocution du préfet à 16h30.


COLLECTES SAINT VINCENT : les collectes se multiplient en faveur de Saint-Vincent. Depuis ce matin et jusqu’à samedi une grande collecte solidaire est organisée à Ducos. L’association des plaisanciers de Martinique poursuit la sienne et plusieurs catamarans doivent quitter l’île direction Saint-Vincent en fin d’après-midi. Enfin l’association des correspondants de France-Antilles en partenariat avec Urgences Caraïbes organisent une collecte de denrées, principalement des aliments en conserve, de l’eau et des produits d’hygiène. Une collecte qui se fait au domicile ou sur le lieu de travail de ces correspondants. À noter par ailleurs que la CCIM, membre de l’association des CCI de la caraïbe, a coordonné l’envoi hier de 40 000 bouteilles d’eau vers Saint-Vincent. Des bouteilles offertes par les producteurs et distributeurs d’eau de Martinique, Chanflor, Didier et SNEMBG.


SAINT-VINCENT : si la menace est toujours d’actualité, il n’y a pas eu de nouvelle éruption explosive aujourd’hui à Saint-Vincent. Résultat l’air semble un peu plus respirable notamment dans la zone verte. Le vent ayant également changé de  sens, les cendres ne retombent plus dans le sud de l’île et les habitants sortent plus en nombre ce matin afin entre autres de faire des achats dans les magasins d’alimentation, les seuls à être ouverts.


RIVIÈRE-PILOTE: signature hier entre le préfet et le maire de Rivière-Pilote notamment du programme d’actions et de prévention des inondations. Il s’agit de la feuille de route pour la mise en place d’actions visant à la mise hors d’eau de cette commune souvent inondée. Une chargée de mission PAPI a été nommée à la ville de Rivière-Pilote, elle devrait prendre ses fonctions la semaine prochaine. Elle devra coordonner les l’action des différents acteurs, un projet sur 3 ans et d’un coût de 4 millions d’euros.


SOCIAL : mobilisation de certains enseignants affiliés au SNUIPP-FSU. Un syndicat du premier degré qui entend protester en visio conférence contre la « mauvaise gestion » de la rentrée scolaire. Régine Bellay, secrétaire départementale adjointe du syndicat regrette que, comme lors du premier confinement, on ne les ai pas consultés afin d’avoir leur avis sur la meilleure organisation de reprise des cours. 


TOURISME : si c’est en décembre 2024 que le nouveau fleuron de l’hôtellerie martiniquaise devrait rouvrir ses portes, la maquette du projet d’hôtel 5 étoiles de la Pointe du bout aux Trois-Îlets a été présentée hier. Sobre et discret l’hôtel devrait rassembler une soixantaine de suites dans un ensemble de bâtiments bas dont le design a été confié à l’architecte japonais Kengo Kuma avec une construction qui privilégie les matériaux organiques, le bois etc qui s’intègrent dans l’environnement. Début du chantier dans 6 mois.