Politique
Par Marlène Meck
Publié le 15/02/2024 à 19:30

Organisation de la Caraïbe orientale : "la Martinique doit être un membre à part entière"

Le Président du Conseil exécutif de la CTM a participé à la 74ème réunion de l'Autorité de l'Organisation des États de la Caraïbe Orientale (OECO), qui s'est tenue à Saint-Kitts et Nevis ces mercredi 14 et jeudi 15 février 2024. L'occasion pour Serge Letchimy de rappeler l'importance pour la Martinique d'être pleinement intégrée à cette instance caribéenne.

"La Martinique doit avoir un pouvoir normatif autonome", souligne Serge Letchimy à l'issue de ces deux jours de réunion de l'Autorité de l'OECO à Saint-Kitts et Nevis. Pour le Président du Conseil exécutif, il s'agit d'une condition pour que la Martinique puisse tenir son rôle au sein de l'organisme caribéen.
C'est ce qu'il a déclaré devant les Chefs d'États et représentants des gouvernements membres lors de sa prise de parole, ce jeudi. Une démarche d'autonomisation pleinement soutenue par l'Autorité dans sa déclaration publiée aujourd'hui  et qui affirme que "cette évolution vers l'autonomie et l'intégration est vitale pour l'avenir de la Martinique et de la région".

Cette liberté de décision et d'action permettrait de ne "pas être des figurants" et de renforcer l'intégration économique régionale de la Martinique. Les atouts du territoire sont multiples ; sa situation géographique, son potentiel économique et son poids environnemental.

La volonté affichée et confortée par les dix États membre de l'OECO de se doter de leviers normatifs devrait aussi peser sur les échanges futurs avec l'État français sur l'évolution statutaire de la Martinique.

Depuis 2015, notre île est un membre associé de l'organisation dédiée à la coopération économique dans la Caraïbe orientale, tout comme la Guadeloupe, les îles vierges britanniques et Anguilla. 



Photo @Service Communication CTM